L'académie du renseignement

L'académie en bref
Rattachée au Premier ministre
Effectifs

Une douzaine de
personnes

Siège

Paris 7e

Historique

Préconisée par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2008 et confirmée par la Loi de programmation militaire pour les années 2009-2014, l’académie du renseignement a été créée par décret du Premier ministre du 13 juillet 2010.
Son rattachement institutionnel au Premier ministre, sous la forme d’un service à compétence nationale, traduit la vocation interministérielle de l’académie du renseigne­ment, au profit de six directions et services de ministères différents.

Missions et spécificités

L’académie du renseignement concourt à la formation du personnel des services de renseignement, au renforcement des liens au sein de la communauté française du renseignement, ainsi qu’à la diffusion de la culture du renseignement.
À ce titre, elle a notamment pour mission :

  • de concevoir, d’organiser et de mettre en œuvre des activités de formation initiale et continue au profit du personnel des services ;
  • de favoriser la coopération entre ces services en matière de formation ;
  • de participer aux actions de sensibilisation au renseignement.

Un comité d’orientation et d’évaluation, présidé par le coordon­nateur national du renseignement et comprenant le représentant du Premier ministre et les directeurs des services, fixe les objectifs de l’académie et analyse ses résultats.

Activités de formation

Pour renforcer les liens au sein de la communauté française du renseignement et créer une culture commune à ses membres, l’académie a conçu différents programmes, dans une démarche interservices et interministérielle.
Elle organise une formation initiale pour tous les cadres nouvel­lement affectés au sein des six services de rensei­gne­ment. Son objectif est de leur permettre de mieux comprendre le monde du renseignement dans lequel ils entrent et de se connaître. Cette formation a pour ambition de les amener à réfléchir à la place et au rôle du renseignement en France – notamment en termes de politique publique – et de leur faire prendre conscience de la spécificité de leur mission, au service de l’intérêt général.
Au titre de la formation continue, l’académie propose réguliè­rement des séminaires sur des thématiques spécialisées. Ces modules permettent un approfondisse­ment des connais­sances et une réflexion partagée sur des sujets d’intérêt commun, tout en favorisant une ouverture sur les coopé­rations entre services et les interactions avec le reste de l’administration.
Le cycle supérieur du renseignement, destiné à une vingtaine d’auditeurs, cadres supérieurs des services, est conçu pour être compatible avec des responsabilités profes­sion­nelles de haut niveau. Il privilégie une vision stratégique et prospective des enjeux majeurs du renseignement. Les méthodes pédagogiques sont centrées sur l’expérience concrète par des interventions et témoignages de person­nalités, le partage d’expérience, l’approche comparative, des visites sur le terrain et des rencontres de haut niveau.
Pour animer ces formations, l’académie fait appel à des intervenants choisis en fonction de leurs responsabilités et de leurs compétences.
L’académie propose aussi des actions courtes sur le rensei­gnement, destinées à sensibiliser des publics ciblés, notamment dans l’administration, ou pouvant s’insérer, sous le label « académie du renseignement » dans des formations assurées par d’autres organismes.
Plus largement, et à la demande des membres de la commu­nauté française du renseignement, l’académie a vocation à favoriser la coopération entre les services en matière de formation et la diffusion de la culture du ren­seignement : réflexions pédagogiques communes, études de cas, diffusion de catalogues ou de brochures, participation à des colloques, organisation de tables-rondes, instauration de liens avec le monde de l’université et de la recherche.